Accès Rapide
S'identifier

Droit-patrimoine.fr : le site d'information en prise directe avec l'actualité des notaires et professions juridiques. Chaque jour, l'actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d'experts.

Image

3 questions à la présidente du Marché immobilier des avocats

Par DROIT&PATRIMOINE

Focus sur une association de bâtonniers appelée Marché immobilier des avocats avec sa présidente, Catherine Becret-Christophe, avocate et ancien bâtonnier de Grasse.

D&P : Comment et quand est née l’association Marché immobilier des avocats ?
C. B.-C. : Une association en faveur du développement de l’avocat mandataire en transactions immobilières avait été créée par le barreau de Saint-Étienne qui s’était ensuite rapproché du barreau de Lyon, lui-même s’étant tourné vers la Conférence des bâtonniers. Une dizaine de bâtonniers ont rejoint cette initiative et en avril 2015, nous avons signé les statuts portant création de l’association du Marché immobilier des avocats ou MIA. Aujourd’hui, 48 barreaux sont adhérents par l’intermédiaire de leur bâtonnier ce qui permet à chaque avocat de ces barreaux d’adhérer individuellement pour 100 euros par an. Et actuellement, nous comptons 350 avocats adhérents.

D&P : Quelle est la mission de l’association Marché immobilier des avocats ?
C. B.-C. : Le MIA a pour mission d’assurer un soutien purement logistique en expliquant quels sont les actes à accomplir et comment les rédiger. De plus, par le biais de l’association, les avocats ont accès à des prestations à prix négociés notamment pour des prestataires chargés de faire visiter les biens, pour les espaces publicitaires sur des sites d’annonces immobilières ou encore pour des diagnostiqueurs. Nous allons par ailleurs mettre en place une offre de formation interactive par Internet.

D&P : Comment se démarque-t-elle de l’Association des avocats mandataires en transactions immobilières créée en novembre 2009 ?
C. B.-C. : L’Association des avocats mandataires en transactions immobilières est très utile car elle réunit tous les avocats intéressés par la matière. Il n’y a aucune raison pour que les deux associations s’opposent car nous n’apportons pas la même chose. Le MIA apporte une aide technique et a pour volonté d’aider les confrères qui veulent se lancer en tant que mandataires en transactions immobilières et qui demandent de l’aide.

Propos recueillis par Clémentine Delzanno




Interview publiée dans Droit & patrimoine l'hebdo 2016, n° 1058 (30 mai 2016)

TOUTE L’ACTUALITÉ DU DROIT & DE LA GESTION PATRIMONIALE

Bloc-notes { element.images.0.titre }}

Patrimonia 2020

- 223 vues

La 27e édition du Salon Patrimonia se tiendra au Centre des Congrès de Lyon, le jeudi 1er octobre et le vendredi...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

Droit & Patrimoine se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à Droit & Patrimoine

Je m'abonne