Accès Rapide
S'identifier

Divorce : les justiciables préfères les juges ... et les avocats

Par Droit&Patrimoine Hebdo

Chaque semaine dans Droit & Patrimoine Hebdo, retrouvez toute l’actualité des acteurs du droit : mouvements, nominations, brèves juridiques, retrouvez chaque jour l’intégralité des nouvelles de votre secteur.

Selon l’étude sur le divorce par consentement mutuel réalisée par le Conseil national des barreaux (CNB) avec l’Ipsos, à l’occasion des États généraux du droit de la famille et du patrimoine (EGDFP) 2020, 8 Français sur 10 estiment que le recours au juge lors d’un divorce est un gage de qualité.

Quelque 82 % préfèrent contacter en priorité un avocat en cas de divorce, même si le principe de la médiation est connu par 94 % des Français.

L’étude révèle que 78 % des sondés n’ont jamais recours à une mesure de médiation, mais que quasiment le même pourcentage (77 %) seraient prêts à dialoguer avec leur conjoint avant de voir un juge.

En cas de divorce, 94 % des Français déclarent qu’ils feraient en priorité appel à un avocat, 5 % à un juge et 3 % à un notaire, l’appel un avocat étant considéré, pour 54 % des sondés, comme un moyen pour les couples de mieux se défendre.

TOUTE L’ACTUALITÉ DU DROIT & DE LA GESTION PATRIMONIALE

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format