Accès Rapide
S'identifier

Plafonnement du coût de l’état daté : l’avis de l’ADC

Par Droit&Patrimoine Hebdo

Chaque semaine dans Droit & Patrimoine Hebdo, retrouvez toute l’actualité des acteurs du droit : mouvements, nominations, brèves juridiques, retrouvez chaque jour l’intégralité des nouvelles de votre secteur.

L’Autorité de la concurrence vient de rendre public son avis sur le plafonnement tarifaire de l’état daté, rendu en janvier dernier, avant la publication du décret du 21 février 2020 fixant à 380 € TTC le prix maximum pour la délivrance de ce document par le syndic de copropriété.

L’ADC regrette que le gouvernement n’ait pas tenu compte de ses observations, l’Autorité ayant indiqué que la fixation d’un plafond conduirait les syndics qui facturaient moins à s’aligner sur ledit plafond et ceux qui facturaient plus à augmenter les tarifs d’autres prestations.

Elle a par ailleurs proposé une méthode de calcul de fixation du plafond, fixé au niveau de la médiane des honoraires, qui n’a pas été retenue.

TOUTE L’ACTUALITÉ DU DROIT & DE LA GESTION PATRIMONIALE

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format