Accès Rapide
S'identifier
Image

Trois questions à Vincent Chauveau, notaire à Nantes

Par DROIT & PATRIMOINE

Paru dans Droit&Patrimoine Hebdo n°1208 du 14 octobre 2019

Au printemps dernier, Vincent Chauveau a créé avec ses deux enfants, Pénélope et Hugues, un jeu de plateau original sur le thème de l’héritage, qu’il commercialise aujourd’hui. Récit.

Comment est né le jeu Maka7famille ?

Dans ma pratique de notaire j’ai beaucoup de consultations sur les successions. Comme initiateur du « Conseil du coin » (initiative qui permet de rencontrer un notaire le 1er samedi du mois au café pour bénéficier de conseils gratuits, ndlr), j’ai constaté que 9 questions sur 10 des personnes qui consultaient portaient sur ce sujet. Au printemps dernier, j’ai eu alors l’idée d’en faire un jeu. Pendant les vacances de Pâques, j’ai travaillé là-dessus avec mes enfants, Pénélope et Hugues, respectivement âgés de 10 et 9 ans à l’époque. Ils m’ont aidé à simplifier le jeu, à le rendre accessible à tous, pour jouer ensemble, car c’est vraiment un jeu familial.

Quel est le principe du jeu ?

Il s’agit d’un jeu de plateau, sur le principe du Monopoly ou de la Bonne paye. Chaque joueur démarre le jeu avec un héritage et peut, en cours, tout perdre ou en avoir d’autres. Les joueurs déterminent par avance le nombre de tours à accomplir et piochent, au gré des 26 cases sur lesquelles ils tombent, 112 cartes d’actions, dont les redoutées cartes notaires, qui annoncent, en général, des sommes à payer, ou des cartes successions, qui annoncent par exemple que le défunt avait un compte en suisse et que l’on hérite, mais qu’il faut payer des taxes. Le jeu donne aussi quelques astuces pour régler une succession, expliquant notamment que le parent avait préparé l’héritage en faisant une donation-partage, et tente d’inculquer quelques mécanismes successoraux universels et basiques. Cela permet aux enfants et aux adultes également de prendre conscience de certaines choses, mais toujours dans la bonne humeur, car le jeu est très drôle !

Et pour la distribution et la commercialisation, comment se sont passées les choses ?

J’ai d’abord créé un prototype, en faisant appel à un graphiste, qui a illustré le jeu dans l’esprit « Famille Addams », puis en cherchant, j’ai trouvé une entreprise, basée à Mussy-sur-Seine, qui a accepté de créer des prototypes et de fabriquer le jeu. J’ai créé une société d’édition, fait appel à du crowdfunding et le jeu peut désormais être acheté en ligne sur le site internet. J’ai eu de très bons retours de la part de mes confrères et certains veulent même l’offrir à leurs clients pour Noël. Je souhaiterais participer au Festival du jeu à Cannes et j’aurais un stand au prochain Congrès de notaires où je pourrais jouer avec mes confrères. J’ai eu le soutien du président du CSN pour ce projet et quelques articles dans la presse régionale. J’ai déjà vendu 200 boîtes de jeu. Ce projet est porteur de bonnes nouvelles. J’ai affiché les graphismes dans mon étude, sur l’écran de signature électronique et je suis heureux de voir que cela provoque des questions des clients, ouvre le dialogue, fait rire mes confrères et les enfants.

Note : Le jeu Maka7Famille peut être acheté sur le site internet maka7famille.fr, au prix de 29,90 €. à partir de 8 ans.

TOUTE L’ACTUALITÉ DU DROIT & DE LA GESTION PATRIMONIALE

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format