Accès Rapide
S'identifier

Le profil du juriste d’entreprise en mutation

L’AFJE vient de publier une enquête sur le profil des juristes d’entreprise et sur leur rémunération. Menée en partenariat avec le Cercle Montesquieu, elle révèle qu’en un peu plus de 10 ans, le profil et la place du professionnel du droit au sein de l’entreprise ont profondément changé.

Le portrait-robot du juriste a connu plusieurs modifications. Son âge médian est aujourd’hui de 40 ans. Il était de 39 et 36 ans dans les enquêtes de 2015 et 2008. Désormais, deux juristes sur trois sont des femmes. Leur proportion a nettement progressé en 10 ans, passant de 56 % en 2008, à 67 % en 2015 et à 68 % aujourd’hui. Et cette tendance s’inscrit dans le long terme puisque l’étude note : « En 2019, les jeunes juristes de moins de 30 ans sont féminins à plus de 81 %. Elles étaient 71 % en 2008 ». Les données des diverses écoles du barreau vont d’ailleurs dans le même sens : les étudiants en droit sont de plus en plus des jeunes femmes, futures avocates ou futures juristes en entreprise.

Le positionnement hiérarchique des anciens avocats

L’enquête révèle par ailleurs qu’un juriste sur quatre (24 %) est aujourd’hui diplômé du CAPA. Ils n’étaient que 19 % en 2015 (+5 points en quatre ans). « La plupart des juristes-avocats choisissent de quitter la profession d’avocat après trois à huit ans d’expérience, précise l’étude. Les femmes davantage que les hommes font le choix de franchir la porte des entreprises à ce moment de leur vie ». Les anciens-avocats ont tendance à rejoindre de grandes entreprises. « Pour les entreprises totalisant plus de 10 milliards d’euros de CA annuel, la proportion d’avocats parmi les juristes est de 28 %, (+6 points que la moyenne des entreprises). Cette proportion tombe à 17 % (-6 points que la moyenne) dans les entreprises de taille intermédiaire dont le CA est compris entre 1 et 10 millions d’euros », est-il précisé. Dans tous les cas, le diplôme du barreau est un gage pour accéder à davantage de responsabilités. 31 % des directeurs juridiques déclarent être titulaires du CAPA. Et le nombre d’années passées en cabinet est également un point important. « Les chiffres de l’étude montrent qu’entre 3 et 15 ans de pratiques d’avocat, la fonction occupée est plutôt celle de directrice/directeur juridique ; tandis qu’entre 1 et 3 années de pratique d’avocat, la fonction est plutôt celle de responsable juridique » est-il indiqué.

Des rémunérations en hausse

Durant les quatre dernières années, les rémunérations des professions du droit dans l’entreprise ont connu une augmentation. Globalement, la moyenne de leur rémunération en France en 2019 est de 78 512 €, contre 67 791 € en 2015 (+10 721 €, une progression de 16 % en 4 ans). Le salaire médian des juristes a pour sa part augmenté de 8 % en 4 ans passant de 59 000 € en 2015 à 64 000 € en 2019. La hausse est néanmoins plus importante pour les postes à responsabilité. Un directeur juridique touche en moyenne 129 321 € de salaire fixe, contre 110 260 € en 2015 (+ 17 %). Un juriste perçoit quant à lui 50 731 € en moyenne, contre 50 113 € il y a quatre ans.

En 2019, 82 % des juristes ont même reçu une part variable (bonus, prime, treizième mois…). Deux juristes sur trois déclarent bénéficier d’un ou plusieurs avantages annexes à leur salaire permettant de rendre leurs packages plus attractifs. Ainsi les directeurs juridiques bénéficient de deux à trois avantages en nature en moyenne : smartphone (76 %), voiture de fonction (58 %), stock-options (27 %) ou retraite surcomplémentaire (18 %). Si 73 % des responsables juridiques indiquent recevoir des annexes au salaire, il s’agit en moyenne d’une seule annexe et principalement d’un smartphone et 11 % reçoivent des stock-options.

TOUTE L’ACTUALITÉ DU DROIT & DE LA GESTION PATRIMONIALE

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format