Accès Rapide
S'identifier

Droit-patrimoine.fr : le site d'information en prise directe avec l'actualité des notaires et professions juridiques. Chaque jour, l'actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d'experts.

Trois questions à Jérémie Benmoussa, président du directoire de Fundimmo

Par Anne Portmann

La 5e édition du baromètre du crowdfunding immobilier vient de paraître. Elle révèle un marché en augmentation de plus de 35% par rapport à 2019. Explications de Jérémie Benmoussa, président du directoire de Fundimmo.

Qu’est-ce que le crowdfunding immobilier ?

C’est un placement qui consiste à financer, sur une durée limitée, les apports de promoteurs, aménageurs fonciers ou marchands de bien, en contrepartie d’un rendement attractif (9,3 % en 2020). Il s’adresse à tous les épargnants qui souhaitent diversifier leur patrimoine en investissant dans la pierre sans contrainte de gestion, tout en soutenant l’économie et la construction immobilière. La démarche est simple et accessible : l’investissement se fait totalement en ligne, dès 1 000 €. Depuis cinq ans, en collaboration avec HelloCrowdfunding, nous publions un baromètre annuel qui regroupe les données des plateformes françaises du financement participatif de l’immobilier : dès le début, nous avons voulu apporter de la transparence sur ce secteur pour suivre ses évolutions et aiguiller au mieux les épargnants.

Quels sont les enseignements de cette 5e édition, notamment par rapport aux comportement liés à la crise sanitaire ?

Le crowdfunding immobilier a poursuivi sa croissance malgré le contexte inédit de 2020, laissant penser que ce placement devrait conserver un niveau de performance élevé par rapport aux autres produits d’épargne disponibles. Les promoteurs et marchands de biens se sont davantage tournés vers ce levier de croissance pour financer rapidement leurs opérations, et les épargnants ont plus que jamais été au rendez-vous. Le crowdfunding immobilier répond aussi à un besoin très actuel lié à la crise : soutenir financièrement les TPE/PME françaises de l’immobilier. C’est un produit qui a déjà fait ses preuves auprès des investisseurs avertis, et qui séduit désormais aussi les épargnants désireux de diversifier leur épargne. Avec un rendement moyen de 9,3 % par an et une durée moyenne de placement de 21 mois, ce produit d’investissement fait son chemin dans le portefeuille de placements des Français comme en atteste le milliard d’euros collecté depuis 2016 dont 505 millions en 2020. La démocratisation du crowdfunding immobilier va d’évidence se poursuivre et l’ensemble des acteurs ont un rôle à jouer pour en faire la pédagogie et apporter les bons conseils aux investisseurs moins avertis qui manifestent un intérêt croissant.

Pensez-vous que le phénomène va s’amplifier hors résidentiel ?

Près de 80 % des projets financés en 2020 étaient orientés sur le résidentiel, loin devant les commerces (6 %), les bureaux (4,8 %), les résidences séniors et étudiantes (4,7 %), les hôtels (2,2 %), les projets d’aménagement (1,8 %), et la logistique (1,3 %). La baisse de la part des commerces et bureaux (par rapport à 2019) s’explique par l’impact de la crise sur la construction de nouveaux bâtiments de ce type. Notons aussi l’essor des résidences seniors et étudiantes, quasi négligeables en 2019 et qui représentent désormais près de 5 % des projets. Mais la part des opérations de marchands de bien (achat de biens qui sont ensuite valorisés puis revendus avec une plus-value) augmente d’année en année, ce qui laisse penser que le résidentiel a encore de beaux jours devant lui. On peut aussi s’attendre à ce que cette tendance se poursuive à la suite du coup d’accélérateur porté par de nombreux acteurs en matière de transformation de bureaux en logements. Une réponse à la volonté de la ministre du logement qui vise la construction 250 000 nouveaux logements sociaux en deux ans et la prolongation de la loi SRU, qui impose aux villes de se doter de 25 % de logements sociaux.

TOUTE L’ACTUALITÉ DU DROIT & DE LA GESTION PATRIMONIALE

Bloc-notes { element.images.0.titre }}

Course des deux Palais

- 219 vues

Le jogging annuel « insolite et convivial », qui rassemble magistrats et avocats sur un parcours de 6 ou 12 km...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

Droit & Patrimoine se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à Droit & Patrimoine

Je m'abonne