Accès Rapide
S'identifier

Les notaires demandent aux agents immobiliers de justifier leurs propos

Par DROIT&PATRIMOINE HEBDO

Chaque semaine dans Droit & Patrimoine Hebdo, retrouvez toute l’actualité des acteurs du droit : mouvements, nominations, brèves juridiques, retrouvez chaque jour l’intégralité des nouvelles de votre secteur.

Accusés par le président de la FNAIM, Jean-Marc Torrolion, d’être responsables du blocage de près de 100 000 transactions, mettant ainsi en difficulté la profession d’agent immobilier, les notaires ont répondu dans un courrier, adressé par le CSN le 10 avril 2020, au président de la Fédération.

Déplorant des « déclarations tapageuses », le président du CSN lui demande de justifier les chiffres de 100 000 projets d’achats en attente, 3 000 agences immobilières menacées de faillite, ce qui représenterait 20 000 emplois et 400 millions d’honoraires de commission en attente.

La FNAIM a indiqué qu’une réponse serait apportée dans les meilleurs délais.

TOUTE L’ACTUALITÉ DU DROIT & DE LA GESTION PATRIMONIALE

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format