Accès Rapide
S'identifier

Fin du fonds en euros, quelle alternative ?

Par Patrice de Porrata-Doria, fondateur du cabinet Sud Conseils Patrimoine

Nous ne nous réjouissons pas de la fin programmée des fonds euros qui nous semble inéluctable au regard des conditions de marchés. En effet, les assureurs vont avoir de plus en plus de mal à pouvoir rémunérer de façon attractive et positive leurs clients, en ayant des contraintes de placement dans des obligations à taux négatifs. C’est cette conséquence directe de l’environnement de taux négatifs qui impacte fortement les ratios de solvabilité des assureurs-vie, en plus de continuer à répondre aux normes imposées par Solvency 2.

Déjà abonné ? Identifiez-vous. S'identifier
ou découvrez notre offre spéciale d'abonnement

TOUTE L’ACTUALITÉ DU DROIT & DE LA GESTION PATRIMONIALE

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format